FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 4 juin 2020Positif

VIDÉO. Après-Covid : Pierre Chevelle dévoile le monde dont il rêve

Par Pierre Chevelle
Suite à la crise de Covid-19 et au fameux "monde d'après" dont on entent tant parler, Pierre Chevelle nous donne sa vision des choses.

Une pétition contre la proposition de loi visant à interdire la diffusion de photos de la police

Par Mégane Bouron
Une adolescente de 17 ans a lancé une pétition contre la proposition de loi d’Éric Ciotti visant à empêcher la diffusion d'images de violences policières.

VIDÉO. Rencontre avec Jeronimo, 71 ans, « le dernier chaman d’Argentine »

Par Sarah Vidal
À 71 ans, Jeronimo est né dans la région de Chaco, en Argentine. Il se présente comme étant l'unique et dernier chaman d'Argentine. Rencontre.

Une étudiante américaine atteinte du syndrome de Rett nommée major de promotion

Par Frédéric Ballay

Molly Paris a été diagnostiquée avec le syndrome de Rett à l'âge de 3 ans. Aujourd'hui, la jeune femme de 18 ans vient tout juste d’être diplômée de la « Foundation Academy » située à Jacksonville en Floride en obtenant le titre de major de promotion.

Cet article Une étudiante américaine atteinte du syndrome de Rett nommée major de promotion est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

VIDÉO. Ce magnifique court-métrage aborde la question du deuil : un bijou de créativité

Par Mégane Bouron
Disperser des cendres funéraires en pleine mer est une pratique courante. Mais que deviennent-elles une fois jetées dans l'océan ? La réponse en images...

VIDÉO. Sexisme : chez Hawa, 17 ans, les hommes ne font rien

Par Partenaire
Je n'ai que 17 ans, mais le sexisme, je connais déjà trop bien. À la maison, ma famille m'a assignée une place qui ne me convient plus.

VIDÉO. Après 13 ans de discrimination à l’embauche, Charlotte travaille en milieu ordinaire

Par Mégane Bouron
Après treize années de discrimination à l'embauche liée à son handicap, Charlotte a enfin pu trouver sa place dans le monde du travail.

Ce jeu grandeur nature vous emmène là où vous n’auriez jamais pensé mettre les pieds

Par Publi-Rédactionnel
Avec le jeu Drôle d'Expé, partez pour un Grand Voyage où et quand vous voulez, avec qui ça vous chante, sans aller loin ou même en restant ici...

«Lettre à mes amis blancs qui ne voient pas où est le problème» , par Virginie Despentes

Par Axel Leclercq
Mardi soir, l'écrivaine marchait aux côtés des manifestants anti-racisme. Un choix qu'elle explique de façon claire et percutante dans ce courrier.

Herbes aromatiques, fruits et légumes frais : cultivez-les facilement dans votre cuisine

Par Publi-Rédactionnel
Découvrez les produits URBAN CUISINE, pour permettre à chacun de cultiver ses fruits et légumes frais, directement chez soi.

VIDÉO. Aux portes de Paris, 400 ans d’agriculture urbaine sont menacés par le béton

Par Communauté
En Seine-Saint-Denis, des citoyens résistent à l’envahissement du béton. Ils protègent les Murs à Pêches, un héritage de 400 ans d’agriculture urbaine.

VIDÉO. Ce robot ménager anti-obsolescence programmée fonctionne sans électricité

Par Axel Leclercq
Conçu pour durer longtemps, cet appareil a été inventé par un étudiant allemand soucieux de l'impact écologique de ce que nous produisons et utilisons.

Un petit-fils crée des soins bio pour aider sa grand-mère à prendre sa retraite

Par sophie

@glowupskintreatment a été lancé par un petit-fils pour aider sa grand-mère de 76 ans à prendre sa retraite de son spa où elle a été maltraitée. Elle fabrique des produits végétaliens biologiques pour la peau depuis des années et les partage maintenant avec le monde et aide les gens à guérir les vergetures, l’eczéma, le psoriasis, la décoloration de la peau, la cellulite et bien plus encore! Tous les produits sont fabriqués à la main sur commande.

Son site: https://glowupskinproducts.com 

Bravo!

source: JDBN – crédit photo: capture Instagram

Recette: Poulet fermier et pommes de terre à la sauce à la crème de Dijon

Par sophie

Ingrédients pour 3:

  • 3 blancs de poulet fermier 
  • 2 cuillères à café d’assaisonnement de mélange italien OU Herbes de Provence 
  • sel et poivre au goût
  • 2 cuillères à soupe de beurre
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 250g de pommes de terre grelots, coupées en deux ou en quartiers au besoin

Pour la sauce à la crème de Dijon:

  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • 1 cuillère à café d’ail haché
  • 1 tasse de bouillon de poulet
  • 2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon 
  • 1 tasse de crème épaisse 
  • 1/2 cuillère à café de sel, ou au goût
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir concassé, ou au goût

Instructions:

Préchauffez le four à 200 degrés.

Préparez le poulet et les pommes de terre:

Mélanger le poulet et les pommes de terre dans un grand bol. Arroser d’une cuillère à soupe d’huile d’olive, mélanger pour enrober, puis assaisonner généreusement de sel et de poivre et du mélange d’assaisonnement italien ou d’herbes de Provence

Dans une grande poêle, faire fondre le beurre à feu moyen. Arroser de 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et bien mélanger. 

Ajouter le poulet dans une moitié de la casserole, les pommes de terre dans l’autre moitié. Cuire pendant 3-4 minutes, retourner le poulet et cuire encore 3-4 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré des deux côtés. Transférer le poulet et les pommes de terre dans une assiette et couvrir pour garder au chaud.

Préparez la sauce:

Dans la même poêle, faire fondre le beurre à feu moyen. Incorporer l’ail pendant 1 minute jusqu’à ce qu’il soit parfumé.

Incorporer le bouillon de poulet et la moutarde de Dijon, puis incorporer la crème épaisse, le sel et le poivre. Mélangez.

Remettez le poulet et les pommes de terre dans la casserole, en leur donnant un bon mélange dans la sauce pour les empêcher de sécher au four.

Transférer dans un four préchauffé et cuire au four pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit et que les pommes de terre soient tendres à la fourchette.

Verser la sauce dijon dans la poêle sur le poulet et les pommes de terre, garnir de poivre noir fraîchement concassé et d’herbes fraîches si désiré, et servir.

Bon ap!

 

source: @ cremedelacrumb1 – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédit photo: @ cremedelacrumb1

Discours poignant de Jane Fonda, soutien de la première heure de “Black Lives Matter”

Par sophie

Jane Fonda s’exprime sur Instagram :

“En mai 2018, j’ai prononcé ce discours lors de la conférence United States of Women à Los Angeles, après laquelle j’ai présenté Patrisse Cullors. Patrisse est le co-fondateur de Black Lives Matters, un auteur à succès de NYTimes, un artiste et fondateur de Dignity et Power Now. Vous pouvez visiter son instagram ici: @osopepatrisse. Le discours se concentre sur l’incarcération de masse et j’espère que vous le lirez car c’est une fenêtre sur les défis uniques auxquels sont confrontés les Noirs américains: “

Discours de la United States of Women mai 2018

“Lorsque Trump a été élu et que le fondement toxique de la suprématie blanche dans ce pays a été exposé, j’ai réalisé quelque chose de nouveau. J’ai été impliquée dans des mouvements progressifs presque toute ma vie d’adulte, mais parce que je suis blanche, l’objectif à travers lequel j’avais regardé la race était déformé.

Il faut plus que de l’empathie, il faut même commencer à comprendre à quoi les personnes de couleur, quelle que soit leur classe, font face à chaque instant de chaque jour, et à quel degré de privilège, tout à fait inconsciemment, jouit ceux d’entre nous qui sont nés blancs – même les les plus pauvres d’entre nous.

Imaginez que vous êtes une mère célibataire blanche de 3 fils, travaillant 2, parfois 3 emplois pour joindre les deux bouts. Vous êtes constamment fatiguée et stressée. Vous espérez que vous réussirez à les faire terminer leurs études secondaires en un seul morceau. On est un fumeur de pot, mais ne vous inquiétez pas trop, c’est des trucs d’adolescents réguliers. Vous priez pour qu’une clinique de réadaptation promise ouvre bientôt dans votre ville afin que votre autre fils, accro aux opioïdes, puisse recevoir un traitement approprié à temps.

Imaginez maintenant que vous êtes une mère noire célibataire de 3 fils, occupant plusieurs emplois. Vous êtes constamment fatiguée et stressée. Vous espérez que vous réussirez à les faire terminer leurs études secondaires en un seul morceau. Mais cela ne s’arrête pas là. Vous vous demandez si vous les ferez réussir au lycée parce que seulement 50% des jeunes hommes noirs terminent leur 8e année. Vous vous inquiétez du fait que l’on fume des pots parce que les prisons sont remplies de jeunes hommes noirs trouvés en possession de quelques onces de marijuana.

Dans le logement de la section 8 où vous vivez, la police armée est une présence constante. Vous avancez chaque jour avec le goût de la peur dans la bouche, la peur que l’un de vos fils se fasse tirer dessus en rentrant chez lui parce qu’il a sorti un téléphone portable de sa poche. Et personne ne sera puni. Où vous vivez, les jeunes hommes noirs sont par définition des «ennuis»; où vous vivez, toutes les drogues signifient une activité criminelle.

La toxicomanie dans votre communauté n’est pas considérée comme une crise de santé publique ou une crise d’identité existentielle; aucune clinique ne sera construite dans votre quartier. Si l’un de vos fils est reconnu coupable de sa petite cachette de pot et emprisonné, il n’est plus admissible aux bons d’alimentation ou aux prêts étudiants. Dans votre état, il ne peut pas voter, et il est obligé de cocher la case criminel sur les demandes d’emploi – ce qui signifie qu’il n’est pas embauché. Après avoir été en prison, il peut être arrêté et fouillé par la police pour n’importe quelle raison, ou sans raison, et renvoyé en prison pour la plus petite des infractions.

Parce qu’il est noir, une once ou deux de marijuana signifie qu’il est exclu de la société et de l’économie traditionnelles pour le reste de sa vie. Ce n’est pas seulement vos fils qui sont en danger. Ce sont vos filles, c’est vous-même. Les femmes et les filles de couleur sont la population qui croît le plus rapidement dans les prisons américaines, représentant 30% de toutes les femmes incarcérées aux États-Unis, bien que seulement 13% de la population féminine en général. Le taux de croissance de l’emprisonnement des femmes a dépassé celui des hommes de plus de 50%. Pourtant, les expériences de ces femmes sont rarement mises en avant dans les plans de lutte contre la violence raciale étatique dans les communautés de couleur.

Rien de tout cela n’est un accident. Cela fait partie d’une stratégie développée en réponse aux gains réalisés par les Noirs pendant le mouvement des droits civiques, tout comme le premier Jim Crow a été créé en réponse aux gains réalisés par d’anciens esclaves lors de la reconstruction. C’est ce qu’on appelle la guerre contre la drogue, et cela a fait passer notre population carcérale de 500 000 en 1980 à plus de 2,5 millions aujourd’hui. La guerre contre la drogue a été intentionnellement conçue pour maintenir un nouveau système de castes raciales – sans jamais être accusé de racisme.

John Ehrlichman, chef de la politique intérieure nationale de Nixon, a déclaré à propos de la position de l’administration sur les Noirs: «Nous savions que nous ne pouvions pas rendre illégal le fait d’être noir, mais en amenant le public à associer les Noirs à l’héroïne, puis à les criminaliser fortement, nous pourrait perturber leurs communautés. Savions-nous que nous mentions? Bien sûr, nous l’avons fait. » Les Blancs doivent oser imaginer les réalités habitées par les personnes de couleur. Non seulement parce que c’est la chose morale à faire, mais parce que nous sommes tous, touchés par le racisme.

L’esclavage institutionnalisé a taché la fondation de notre République et le racisme systémique sature toujours son âme. Dans les années 1600, nous avons enlevé et importé des Africains non anglophones pour bâtir l’économie de ce pays – le Sud et le Nord. Afin de nous nommer Démocratie et de parler de «liberté et liberté pour tous», nous avons pensé que nous devions asservir ces personnes, les rendre juridiquement non humaines, en se basant simplement sur la couleur de la peau. Si les Noirs ne sont pas humains, les asservir n’est pas hypocrite.

L’esclavage était une méthode de création de richesse. C’est pourquoi le racisme et la hiérarchie des classes ne peuvent pas être séparés. De plus, les esclaves étaient la seule propriété qui se propageait, produisant plus de propriété, plus d’enrichissement. C’est pourquoi le racisme et le sexisme ne peuvent pas être séparés. Le racisme permet au 1% de tromper la classe ouvrière blanche en lui faisant croire que même s’ils souffrent, au moins d’autres sont moins bien lotis.

Le racisme est ce qui empêche les Blancs pauvres et ouvriers de s’aligner sur les Noirs pour identifier et renverser leur ennemi commun. Lorsque le Legacy Museum on Peace and Justice, le premier mémorial à la mémoire des victimes du lynchage, a ouvert ses portes à Montgomery, en Alabama en 2018, un homme blanc a été cité en disant: «Ils devraient simplement surmonter l’esclavage.» Mais il est toujours vivant, avec nous sous une variété de formes flagrantes et subtiles. Une nouvelle itération est l’incarcération de masse: rassembler des milliers de personnes de couleur pour des actes présumés qui sont pratiquement ignorés s’ils sont commis par des Blancs, effaçant ceux qui sont incarcérés à perpétuité du discours national, ce qui rend le travail incarcéré pour les salaires d’esclaves fabriquant des produits pour nos plus grandes sociétés, les produits que nous achetons sans même savoir d’où ils viennent.

Construire davantage de prisons et les remplir de Noirs et de bruns maintient le nouveau système de castes raciales, tout en niant tout cela est lié à la race. On nous dit que cela crée des emplois et on nous dit que cela arrête le crime. Il est facile pour les Blancs de croire cela et encore plus facile pour les Blancs de regarder dans l’autre sens. Mais ça n’arrête pas le crime. En brisant les réseaux sociaux déjà fragiles, en séparant les familles et en créant une sous-classe permanente d’Américains désespérés et inemployables, la guerre contre la drogue et l’incarcération de masse ont en fait fait plus pour créer le crime.

Nous avons dû mener une guerre civile pour mettre fin à l’esclavage; nous avons dû forger un mouvement pour les droits civiques pour mettre fin à Jim Crow (au moins formellement). Pour mettre fin au nouveau Jim Crow, le système d’incarcération de masse, nous devons, une fois pour toutes, mettre fin à la guerre contre la drogue et à la construction de nouvelles prisons. Et nous ne devons plus jamais permettre le remplacement d’un système de castes raciales par un autre, aussi bien déguisé soit-il. Cela nécessitera de vider les prisons de nos propres esprits et de libérer les idées courageuses et les nouvelles solutions si longtemps emprisonnées là-bas. “

Jane Fonda.

Source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédit photo: With Patrisse Cullors from Harpers Bazaar Oct 2018

Hier — 3 juin 2020Positif

Des chercheurs trouvent le moyen de stopper une forme agressive du cancer du sein

Par Alexandre Gras

Les chercheurs de la faculté de Médecine de l’Université de Tulane ont identifié un gène à l’origine d’une croissance importante d’une forme agressive du cancer du sein et découvert un moyen d’empêcher le cancer de se produire.

Cet article Des chercheurs trouvent le moyen de stopper une forme agressive du cancer du sein est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

Les « guérilla greffeurs » greffent clandestinement des branches fruitières sur les arbres stériles

Par Mégane Bouron
Pour augmenter la production de fruits en ville, des activistes ont eu une excellente idée : greffer des branches fruitières aux arbres urbains.

Grâce à la technique de ce coiffeur, ces femmes assument leurs cheveux gris (34 photos)

Par Mathilde Sallé de Chou
Ce coiffeur californien est devenu célèbre pour avoir pris le parti de montrer aux femmes la beauté qui se cache derrière leur chevelure grise.

VIDÉO. « Soyez prêts, parce que, que vous le vouliez ou non, les choses vont changer »

Par Mégane Bouron
Trois femmes, trois artistes victimes de discrimination. Aujourd'hui, elles témoignent dans une vidéo choc intitulée "Agissons contre le racisme ordinaire".

Dans cette vidéo virale, un père explique à son fils comment survivre à un contrôle de police

Par Mathilde Sallé de Chou
Pour éviter à son fils de subir le même destin tragique que George Floyd, un père afro-américain lui apprend à survivre à un contrôle de police.

Pierre Rigaux : «La petite mafia qui tente de m’intimider ne réussira qu’à renforcer ma motivation»

Par Mathilde Sallé de Chou
Victime de menaces de la part de chasseurs, le naturaliste Pierre Rigaux n'a pas dit son dernier mot et réitère son engagement sur les réseaux sociaux.

VIDÉO. Justice pour Adama : le discours fort et engagé d’Aïssa Maïga contre les discriminations

Par Mégane Bouron
Lors du rassemblement contre le racisme, l'actrice Aïssa Maïga a livré un discours puissant contre les injustices et la brutalité policière.

VIDÉO. « J’ai deux mamans, pas de papa » : le joli témoignage de Sacha, 9 ans

Par Axel Leclercq
Il sait de quelle manière il a été conçu et aimerait que chaque mère française puisse accéder à une PMA sans avoir à filer à l'étranger.

Moins d’importations et une consommation locale : la vente de fleurs françaises est en plein boom

Par Mathilde Sallé de Chou
La consommation locale ne vaut pas que pour l'alimentation. Dans le secteur horticole aussi, le made in France connait un boom depuis le déconfinement.

Recette: Fettuccini au poulet fermier

Par sophie

Une recette de dîner de spaghetti copieuse et saine, parfaite pour les soirs de semaine occupés et les enfants affamés!

Ingrédients:

  • 250 grammes de blancs de poulet fermier, coupés en petits morceaux
  • 1 c. à thé d’assaisonnement italien
  • 2-3 gousses d’ail hachées
  • 1/2 c. Sel
  • 1/4 c. Poivre noir
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 30 grammes d’anchois hachés (facultatif)
  • 1/4 tasse de tomates séchées au soleil hachées, égouttées d’huile
  • 1/2 tasse d’olives vertes tranchées
  • 4 tomates grappe hachées
  • 1/4 c. Flocons de piment rouge ou au goût
  • 2 1/4 tasses de bouillon de poulet
  • 250 grammes de pâtes type Fettuccini
  • 2 tasses de roquette

Instructions:

Coupez le poulet en petits morceaux et placez-le dans un récipient hermétique. Ajouter l’ail haché, le mélange d’assaisonnement italien, le sel, le poivre et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Bien mélanger pour combiner. Mettre le couvercle et réfrigérer pendant au moins 1 heure pour mariner.
Faire chauffer l’huile dans une grande casserole à feu moyen-élevé. Ajouter le poulet et cuire jusqu’à ce qu’il soit doré.
Ensuite, ajoutez les tomates séchées au soleil, les anchois (facultatif) et les olives et faites cuire en remuant fréquemment pendant 2-3 minutes.
Incorporer les tomates, les flocons de piment rouge et le bouillon. Porter à ébullition, puis ajouter les pâtes. Réduisez le feu à doux et laissez mijoter jusqu’à ce que les pâtes soient cuites. Cela devrait prendre environ 7 à 9 minutes, le liquide diminuera et s’épaissira.
Ajoutez plus de bouillon, au besoin, si les pâtes semblent sécher trop rapidement. Continuez à remuer fréquemment dans la casserole pour éviter que les pâtes ne collent au fond de la casserole.
Ajoutez enfin la roquette et remuez bien jusqu’à ce qu’elle se flétrisse.

Retirer du feu, goûter et ajuster l’assaisonnement selon votre goût.
Servez immédiatement et dégustez!

Remarques:
Utilisez des épinards à la place de la roquette.
Tout autre bouillon fonctionnera. Essayez du bouillon de légumes. Vous n’avez pas de bouillon? Utilisez de l’eau
Toute autre protéine de choix fonctionne. Idéalement, les crevettes auraient également bon goût.
Les anchois et les olives sont facultatifs si vous n’en avez pas, mais ils ajoutent de bonnes saveurs.
Grappe ou toute autre tomate.
Vous pouvez utiliser toutes les autres pâtes à la place des Fettuccini. Des options de pâtes complètes et plus saines sont maintenant disponibles dans la plupart des épiceries.

Conservation:
Placer les restes dans un récipient et conserver au réfrigérateur jusqu’à 4 jours. Réchauffez au micro-ondes lorsque vous êtes prêt à manger. Vous pouvez congeler jusqu’à 2 mois.

Informations nutritionnelles:
Calories: 417kcal | Glucides: 51g | Protéines: 24g | Lipides: 13g | Lipides saturés: 2g | Cholestérol: 41 mg | Sodium: 1090 mg | Potassium: 889 mg | Fibre: 5g | Sucre: 6g | Vitamine A: 988IU | Vitamine C: 23 mg | Calcium: 82 mg | Fer: 3 mg

source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédit photo: healthyfitnessmeals.com

❌