FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierBasta !

Encore 5700 lits d'hospitalisation en moins en 2020, malgré le covid

Par Rachel Knaebel

La France a perdu 27 000 lits d'hospitalisation complète depuis 2013, révèle une nouvelle étude du ministère de la Santé. Des milliers de lits ont continué à fermer pendant l'épidémie de Covid.
« En 2020, le nombre de lits en état d'accueillir des patients continue de reculer. » C'est le constat dressé par la dernière étude statistique du ministère de la Santé, publiée le 29 septembre. Le nombre de lits d'hospitalisation complète a baissé de -1,5 % sur l'année. Ce qui correspond à quelques 5700 lits d'hôpitaux (...)

- En bref / ,

Face à la remise en cause des protections sociales, grève et mobilisation le 5 octobre

Par Emma Bougerol

Les principaux syndicats de travailleurs et d'étudiants appellent à se retrouver dans la rue, le mardi 5 octobre 2021, pour défendre les emplois et les droits de la jeunesse, mis à mal par la situation sanitaire.
La rentrée sociale a une date : le 5 octobre 2021. D'une seule voix, plusieurs syndicats – CGT, FO, FSU, Solidaires, et les syndicats étudiants et lycéens UNEF, UNL, FIDL et MNL – condamnent « les projets de régression sociale » du gouvernement, au prétexte de la « situation sanitaire ». Dans (...)

- ça bouge ! / , ,

Jean-Louis Bianco : « Une destruction de la laïcité est à l'œuvre aujourd'hui, la laïcité doit rester une liberté »

Par Hassina Mechaï

La laïcité…le mot semble être devenu l'alpha et l'oméga du débat politique français tout autant que le nœud gordien dans lequel il s'enroule et s'étouffe. Pour en parler, entretien avec l'ancien président de l'Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco.
Jusqu'en avril dernier, il présidait l'Observatoire de la laïcité (ODL), dont la feuille de mission prévoyait d'assister « le Gouvernement dans son action visant au respect du principe de laïcité en France ». Simple sur le parchemin ministériel, autrement plus (...)

- Décrypter / , ,

« Du côté des politiques, plus grand-monde n'ose aborder la question du logement, pourtant fondamentale »

Par Maïa Courtois

Encadrement des loyers, logement social, rénovation... Alors que les confinements ont mis en exergue les inégalités de logement, Manuel Domergue, de la Fondation Abbé Pierre, convoque ces enjeux historiques à l'approche des présidentielles.
Basta ! : Les expulsions locatives ont repris cet été. Près de 30 000 ménages sont menacés. Quelles conséquences de la crise sanitaire observez-vous sur la difficulté de se maintenir dans le logement ?
Manuel Domergue [1] : Les conséquences sociales sont encore (...)

- Résister / , , ,

Greta Thunberg : « Tout ce que nous demandons, c'est que la société nous offre un véritable futur »

Par Rédaction

À l'origine des grèves de la jeunesse pour le climat, Greta Thunberg, alors lycéenne de 15 ans, entend obliger les adultes à sortir de leur inaction. Nathan Grossman l'a longuement suivie pour réaliser un documentaire dont Basta ! est partenaire.
Greta Thunberg, une lycéenne de 15 ans, ne supporte plus de rester les bras croisés face au dérèglement climatique. Elle entame, seule, une grève de l'école devant le Parlement suédois. Quelques personnes la rejoignent, puis des centaines, et bientôt des (...)

- ça bouge ! / , ,

Le nombre de familles sous la menace d'une expulsion de leur logement connaît une inquiétante augmentation

Par Maïa Courtois

Prolongée durant la crise sanitaire, le moratoire sur les expulsions de logement s'est achevée début juin. Depuis, 30 000 familles sont menacées d'être jetées à la rue. Des situations d'urgence qui nécessitent des solutions politiques de long terme.
Toutes les cinq minutes, deux policiers à cheval tournent autour du groupe posté devant la préfecture de Seine-Saint-Denis. Une centaine de personnes manifeste, ce 7 juillet, sur le parvis : familles menacées d'expulsion, habitants de squats, militants de (...)

- Décrypter / , , , ,

« Sans la pression de la gauche, nous n'aurons pas de changements décisifs en matière sociale et climatique »

Par Rachel Knaebel

L'Allemagne vote ce 26 septembre. À l'issue de l'élection, une coalition alliant sociaux-démocrates, Verts et le parti de gauche Die Linke n'est pas impossible. À quelles conditions ? Réponse avec Ates Gürpinar, membre de la direction de Die Linke.
Basta ! : Aujourd'hui, un gouvernement de coalition qui allierait le parti social-démocrate, les Verts et le parti de gauche est envisageable après les élections législatives du 26 septembre. Quelle est la position de Die Linke à ce sujet ?
Ates Gürpinar : (...)

- Inventer / , , ,

Imaginer l'avenir du Brésil, sans l'extrême droite au pouvoir : le festival Brésil en mouvements

Par Rédaction

Le festival Brésil en mouvements se déroule du 1er au 3 octobre, au Cinéma 7 Parnassiens, à Paris. Une multitude de films et de débats, dont basta ! est partenaire.
À un an de l'élection présidentielle brésilienne, ce festival organisé par l'association Autres Brésils est l'occasion de dresser le bilan de la présidence d'extrême droite de Bolsonaro. Et de montrer la puissance des mouvements sociaux et des résistances en défense de la démocratie et en faveur de l'émancipation des populations opprimées, dans (...)

- ça bouge ! / ,

Comment le recours à des enseignants précaires et sous-payés sert à masquer la paupérisation de l'école

Par Pierre Jequier-Zalc

Les contractuels, professeurs non-titulaires, sont devenus, au fil des ans, la variable d'ajustement des problèmes structurels de l'Éducation nationale. Une précarité qui les fragilise et nuit, parfois, à la qualité même de leur enseignement.
Ils ont raté les concours d'enseignement ou n'ont tout simplement pas envie de les passer, ils se reconvertissent sur le tard après une perte de sens dans le privé ou une mauvaise expérience à l'étranger. Parmi les quelques 35 000 enseignants contractuels dans (...)

- Décrypter / , , ,

Notre nouveau site arrive : Basta ! fait sa révolution !

Par Rédaction

Un média indépendant, d'investigation, en accès et à prix libres, et qui en plus fait sa métamorphose, on en a particulièrement besoin en cette période trouble. Alors c'est le moment, soutenez-nous !
Notre nouveau site est enfin prêt ! Il est beau et il n'attend que vous pour révéler tous ses secrets ! Le 12 octobre, au terme d'une campagne de crowdfunding de 3 semaines, vous aurez le loisir de naviguer jusqu'à satiété sur le nouveau Basta !. Dès à présent vous pouvez en découvrir les premières images sur (...)

- Chroniques /

Le fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante sauvé d'une disparition programmée

Par Nolwenn Weiler

Alors que l'amiante continue de tuer massivement, le gouvernement envisageait d'affaiblir l'organisme chargé d'indemniser les victimes de cette fibre tueuse interdite en France depuis 1997. Il a finalement annulé ce projet.
La gouvernement a fait savoir lundi dernier, le 13 septembre 2021, qu'il suspendait la fusion entre le Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante (Fiva) et l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam). « C'est une grande victoire saluée par l'ensemble du (...)

- Résister / , , ,

Contre la crise du logement, un référendum pour socialiser les groupes immobiliers et exproprier les spéculateurs

Par Rachel Knaebel

Des citoyens se mobilisent dans toute l'Allemagne contre la hausse des loyers et la spéculation. À Berlin, les électeurs votent ce 26 septembre, en même temps que les législatives, pour dire s'il faut exproprier les grandes firmes immobilières.
Le 26 septembre, les Berlinois seront triplement appelés aux urnes : pour renouveler leur Parlement comme le reste du pays, pour élire leur maire, et pour participer à un référendum d'initiative citoyenne. La question de celui-ci sera : faut-il oui ou non (...)

- Inventer / , , ,

« Maman, comment on fait le sucre ? » : des compagnes de cordistes morts au travail témoignent

Par Rédaction

Alors que se déroule le procès de l'accident du travail qui a coûté la vie à deux cordistes, Vincent Dequin et Arthur Bertelli, dans une entreprise sucrière, leurs anciennes compagnes racontent de manière poignante, comment elles ont vécu ce drame.
Fanny : 13 mars 2012. Il est environ 15 h, le téléphone fixe sonne, je m'extirpe en boitillant du canapé pour aller décrocher. C'est Simon, un ami proche, cordiste comme Vincent. Bizarre. Non seulement il m'appelle moi, en pleine journée, sur le fixe, mais en (...)

- Témoignages / , , ,

Les Soulèvements de la Terre « pour enrayer le désastre en cours »

Par Collectif

Après des occupations au printemps, le mouvement des Soulèvements de la Terre prévoit un événement les 22-23 septembre à Niort contre les chantiers de méga-bassines, avant une marche contre les accaparements fonciers. Nous relayons leur appel.
À mesure que s'accélère la dégradation des conditions de vie sur terre, nous sommes de plus en plus nombreux.ses à nous sentir tenaillé.e.s par la confusion, la colère et l'absence d'horizon. Qu'attendre d'une énième Conférence international sur le climat (Cop) ou (...)

- ça bouge ! / , ,

Comment la législation française bafoue le droit au logement des « gens du voyage »

Par Rachel Knaebel

Ségrégation, discriminations, répression : l'Observatoire pour le droit des citoyens itinérants montre dans un rapport que la France exclue les voyageuses et voyageurs du droit au logement et des politiques urbaines.
Dans un rapport rendu public le 15 septembre, l'Observatoire pour le droit des citoyens itinérants (ODCI) démontre que la France bafoue largement le droit au logement des voyageuses et voyageurs. Ce rapport décrypte en quoi la législation et la réglementation française conduisent à la (...)

- En bref / ,

Associations et syndicats élaborent des contre-propositions à « l'avion vert »

Par Rédaction

Impact de l'aviation sur le climat et les riverains, transition du secteur aéronautique, place des salariés dans la décision, avenir du ferroviaire. Tous ces sujets seront abordés lors des Assises de l'aviation du 17 au 26 septembre 2021.
Depuis plusieurs mois, le débat fait rage entre pro-avions et anti-avions sur l'avenir du secteur de l'aéronautique. Deux voies s'affrontent : technologie salvatrice ou décroissance nécessaire. Or, le constat est toujours le même : face au réchauffement climatique, le (...)

- ça bouge ! / , , , ,

Ventes d'armes, une honte française

Par Aymeric Elluin, Sébastien Fontenelle

La France est un gros exportateur de matériel militaire. Et elle arme des régimes qui bafouent ouvertement les droits humains. Le livre “Ventes d'armes, une honte française” dresse un tableau accablant de cette « performance ». Extrait.
Le 16 octobre 2018, quelques jours donc après la déflagration de l'assassinat de Jamal Khashoggi, Amnesty International France publie un rapport [1] accablant, démontrant que des armes vendues par la France se trouvent « au cœur de la répression » sanglante de (...)

- Décrypter /

Climat : 40 ans d'alertes des scientifiques et d'immobilisme de nos dirigeants

Par Rachel Knaebel

Le dernier rapport du Giec sur le climat est encore plus alarmant que les précédents. Cela fait des décennies que les chercheurs avertissent sur le réchauffement dû aux gaz à effet de serre, et que les États ne réagissent presque pas. Chronologie.
Le dernier rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), rendu public cet été, le répète : les effets du dérèglement climatique sont déjà là, ils sont graves, et sans une réduction rapide et drastique des émissions de gaz à (...)

- Décrypter / , ,

Retard de payes, CDD à répétition : les enseignants contractuels, main-d'œuvre précaire du secondaire

Par Pierre Jequier-Zalc

Ils représentent près de 10 % des enseignants du second degré (collège et lycée). Les contractuels, ces professeurs non-titulaires, sont devenus au fil des années un vivier de main-d'œuvre bon marché pour l'Éducation nationale.
Ils sont une petite cinquantaine à s'être rassemblés, ce mercredi 8 septembre, à l'appel de plusieurs syndicats enseignants, devant le rectorat de l'académie de Créteil, non loin de Paris. Professeurs de langues, d'histoire-géo, de maths, tous ont une similarité : ils sont enseignants (...)

- Décrypter / , , ,

Passe sanitaire au travail : « L'octroi d'une forme de pouvoir de police à des employeurs est inquiétant »

Par Nolwenn Weiler

D'abord instauré pour le public, le passe sanitaire est désormais obligatoire pour plusieurs milliers de salariés. Depuis le 1er septembre, ceux et celles qui ne s'y conforment pas peuvent être suspendus, et privés de salaires.
Depuis le 1er septembre, salariés et bénévoles des établissements accueillant du public (activités culturelles et de loisirs, bars, restaurants, transports…) doivent présenter un passe sanitaire ; c'est-à-dire la preuve qu'il a été vacciné – avec un « schéma vaccinal complet » (...)

- Décrypter / , , ,

Rendre la justice derrière un écran : « Une vraie parodie du respect des droits fondamentaux »

Par Maïa Courtois

Sous prétexte de crise sanitaire et d'économie budgétaire, les visio-audiences judiciaires se multiplient. Certains avocats et magistrats critiquent ce dispositif qui ne permet qu'une justice au rabais et pénalise le justiciable.
Assister à son audience judiciaire derrière un écran d'ordinateur ? C'est une réalité qui ne cesse de s'étendre ces dernières années. La crise sanitaire a été un coup d'accélérateur, mais le mouvement va bien au-delà. « Il faut venir dans les salles d'audience où il y a un recours (...)

- Décrypter / , ,

Images mouvementées : le festival de cinéma d'Attac se penche sur la « servitude moderne »

Par Collectif

Travailleurs ubérisés, citoyens surveillés... Peut-on encore parler de progrès ? C'est la question que se pose cette année le festival de cinéma d'Attac, avec des projections suivies de débats du 16 septembre au 5 octobre.
La 19ème édition du festival de cinéma d'Attac, « Images mouvementées », débute à Paris le jeudi 16 septembre. En six soirées de documentaires suivies de discussions, le festival explore cette année les visages contemporains de la servitude.
La servitude moderne, c'est avant tout la (...)

- ça bouge ! / ,

« Le recours au Conseil d'Etat est devenu l'une des voies principales pour discuter des choix gouvernementaux »

Par Ivan du Roy

Climat, réforme de l'assurance-chômage, contrôles au faciès… Le Conseil d'État est-il devenu le dernier bastion d'un débat démocratique mis à mal ? Entretien avec l'avocat Antoine Lyon-Caen.
Ce 4 août, le Conseil d'État a condamné l'État à payer une astreinte de 10 millions d'euros pour son inaction face à la pollution de l'air. Cette astreinte devra être payée chaque semestre tant que la juridiction administrative estimera que le gouvernement n'agit pas suffisamment. Fait rare, ces 10 millions devront être versés (...)

- Résister / , , ,

Douze jours de conférences et d'échanges internationaux sur les crises de la dette

Par Collectif

Du 14 au 26 septembre, le Comité pour l'abolition des dettes illégitimes (CADTM) organise son université annuelle avec plusieurs conférences en ligne sur, entre autre, les luttes féministes face à l'oppression de la dette.
Mois après mois, la gestion de la crise multidimensionnelle déclenchée par la pandémie du coronavirus questionne. Pour s'attaquer à cette question, le Comité pour l'abolition des dettes illégitimes cette année (CADTM) organise cette année son université d'été annuelle dans un format (...)

- ça bouge ! / ,

« Persécutions, diffamation, menaces de mort » : au Brésil, Bolsonaro force les lanceurs d'alerte à s'exiler

Par Guy Pichard

Défenseurs des droits, de l'environnement, scientifiques, politiques, artistes… les voix opposées au pouvoir sont toujours plus menacées au Brésil. Au point de choisir de fuir pour continuer la lutte. Récits d'exil.
Après son élection, Jair Bolsonaro avait promis aux « gauchistes hors-la-loi » qu'ils devraient choisir « entre la prison ou l'exil » et qu'ils seraient « bannis de son pays » dans « une purge comme jamais le Brésil n'en a connu »… Ce 7 septembre, presque un an avant la prochaine élection (...)

- Résister / , , ,

Modèle agricole : « On ne peut pas faire porter la responsabilité des ravages du capitalisme aux paysans »

Par Nolwenn Weiler

Pour en finir avec le modèle agricole industriel, les alternatives paysannes ne suffisent pas. Des membres de la coopérative agricole l'Atelier Paysan expliquent pourquoi dans un ouvrage récent, Reprendre la terre aux machines. Entretien.
Basta ! : « L'escalade technologique permanente assure la dépossession et l'élimination des agriculteurs », dites-vous. Mais les machines – tracteurs, faucheuses, charrues, etc. – n'ont-elles pas aussi permis de libérer les agriculteurs de tâches ardues qu'impose le (...)

- Inventer / , , , ,

« Cette terre, c'est notre sang » : au Pays basque, paysans et citoyens tentent de résister à la spéculation

Par Victorine Alisse

Jardins ouvriers au Nord de Paris, zones naturelles le long de l'estuaire de la Loire... partout des « zones à défendre » s'organisent. Au Pays basque, c'est la spéculation qui menace plusieurs hectares de terres agricoles.
« Ama lura Zaindu », « Protéger la terre mère » en langue basque. Cette bannière est installée à l'entrée du chemin qui mène à l'occupation. À Arbonne, près de Biarritz, depuis le 23 juin 2021, des paysans et citoyens occupent une maison et une partie des 15 hectares de terres cultivables. (...)

- Résister / , ,

« De la rage, de la tristesse, de la révolte » : la destruction des jardins ouvriers d'Aubervilliers a commencé

Par Anne Paq, Pierre Jequier-Zalc

Les Jardins ouvriers d'Aubervilliers, devenus depuis quelques mois une JAD (jardins à défendre) ont été expulsés ce jeudi matin. Un « événement traumatique » pour les collectifs qui occupaient la zone. Ils appellent à poursuivre la mobilisation.
Peu avant 7 h du matin ce jeudi. La police pénètre sur les « Jardins à défendre » d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), occupés depuis plusieurs mois par des militants qui s'opposent à leur destruction. « C'était jour de rentrée, je préparais ma fille quand j'ai (...)

- Résister / , , ,

Podcast : comment rendre victorieuses les mobilisations écologiques et sociales

Par Rédaction

Qu'est-ce qui rend les mobilisations victorieuses et inspirantes ? Réunies à Nantes, à l'occasion de l'université d'été des mouvements sociaux, les rédactions de basta !, Radio Parleur et Politis explorent le sujet avec leurs invitées.
Après deux ans de lutte, dont huit mois de grève, une vingtaine de femmes de chambre de l'hôtel Ibis Batignolles, à Paris, ont obtenu des revalorisations salariales et de meilleures conditions de travail. Parmi les ingrédients de leur victoire : la caisse de grève, alimentée (...)

- Résister / ,

L'éducation « non genrée » dès la crèche pour prévenir le sexisme et les violences

Par Anne Paq, Chantal Baoutelman

Danse pour les filles, foot pour les garçons... C'est pour lutter contre ces stéréotypes que la ville d'Aubervilliers sensibilise les professionnel.les de la petite enfance à ce qu'on appelle l'éducation non genrée.
Des chants et des rires d'enfants qui se laissent glisser sur un toboggan. La voix de Bukurie Reki, auxiliaire de puériculture, qui lit une histoire. À première vue, la crèche de la Pirouette, à Aubervilliers en région parisienne, ressemble à toutes les autres. Sauf que l'on y expérimente (...)

- Inventer / , , , , ,

❌