FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

VIDÉO. Haute-Vienne : l’unique sanctuaire pour éléphants d’Europe accueille sa première pensionnaire

Par Mégane Bouron

On entend parler de ce projet depuis plus de cinq ans, mais désormais, c’est officiel, la première maison de retraite d’Europe destinée à accueillir des éléphants vieillissants est ouverte. Ghandi, vieille pachyderme de zoos, vient d’inaugurer ce lieu unique en France.

Le 14 octobre dernier, l’éléphante d’Asie âgée de 52 ans a rejoint sa nouvelle résidence. C’est ici, à Elephant Haven, à Bussière-Galant (Haute-Vienne), que l’animal va profiter d’une retraite paisible après des années de captivité. Avant d’arriver au refuge, Ghandi a vécu dans un zoo Danois, puis dans le parc de Pont-Scorff, dans le Morbihan (Bretagne). Mais ne s’entendant pas avec les autres animaux, elle s’est retrouvée isolée pendant de longues années.

Mais aujourd’hui, la toute première pensionnaire est enfin libre. Elle dispose d’un espace de plus de 4 hectares et est dorlotée par les soignants chaque matin afin de vérifier son état de santé. Il faut dire que la résidente n’est plus toute jeune. Pour rappel, un éléphant vit entre 50 et 60 ans.

 « Chaque jour, elle mange près de 100 kilos de nourriture. Il y a 10 % de fruits et légumes, le reste c’est de l’herbe, des feuillages ou encore des racines. »

Sofie Goetghebeur, trésorière de Elephant Haven, citée par France Bleu

Mais Ghandi ne restera pas seule très longtemps. Deux autres pachydermes usés par le cirque ou le zoo devraient la rejoindre prochainement. En effet, suite à l’adoption de la proposition de loi contre la maltraitance animale, la détention d’animaux sauvages sera officiellement interdite à partir de 2028. Il va donc falloir organiser l’accueil de ces animaux dans les meilleures conditions.

Regardez (une vidéo signée France 3 Nouvelle-Aquitaine) :

Les fondateurs, Sophie Goethebeur et Tony Verhulst, ouvriront ce premier sanctuaire d’éléphants d’Europe au public treize demi-journées par an. Une restriction nécessaire pour mieux respecter la tranquillité des pensionnaires retraités.

Un havre de paix bien mérité.

❌