FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 6 août 2020Vos flux RSS

Une messe dans la forme extraordinaire à Ollioules

Par Summorum Pontificum
Une messe dans la forme extraordinaire à Ollioules
Le site Ad Majorem Dei Gloriam, qui recense les messes célébrées en application du Motu Proprio Summorum Pontificum, indique une nouveau lieu de messe à l’ouest de Toulon : Lire la suite ...
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Pourquoi un pécheur de 20 ans va en Enfer et non un repenti de 30? (2/8)

Par Réponses catholiques

2nd Question : Est-il juste de condamner les pêcheurs non repentis, qui n’ont pas cru en Jesus Christ, à l’enfer éternel pour une vie sur Terre courte de moins de 100 ans. N’était ce pas disproportionné ? Car il est noté à plusieurs endroits dans la bible que nul ne saurait être sauvé par ses œuvres. Donc pour être sauvé, c’est forcément par Christ donc en croyant au Christ et en vivant selon sa volonté. 2nd Question bis : un tueur, voleur etc qui meurt à 20 ans sans connaître Christ va directement en Enfer. Par contre, le tueur, voleur, violeur etc qui à l’âge de 30 ans découvre Christ et se repent avec sincérité gagne le pardon et la vie éternelle. Ce n’est pas juste car le premier n’a pas eu le temps donc l’occasion de se repentir ? (2/8)

Voici la 2e question de la série de 8 que nous avons entamée la semaine dernière. Comme nous le disions, la question est manifestement influencée par une certaine théologie protestante, ce qui fait que les prémisses en sont fausses.

D’une part, il n’est pas exact de dire que la Bible note qu’on ne peut être sauvé par ses œuvres. L’Epître de St Jacques dit même exactement le contraire : «  Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, sans la mettre en œuvre, à quoi cela sert-il ? Sa foi peut-elle le sauver ? Supposons qu’un frère ou une sœur n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l’un de vous leur dit : « Allez en paix ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » sans leur donner le nécessaire pour vivre, à quoi cela sert-il ? Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte. En revanche, on va dire : « Toi, tu as la foi ; moi, j’ai les œuvres. Montre-moi donc ta foi sans les œuvres ; moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai la foi. Toi, tu crois qu’il y a un seul Dieu. Fort bien ! Mais les démons, eux aussi, le croient et ils tremblent. Homme superficiel, veux-tu reconnaître que la foi sans les œuvres ne sert à rien ? N’est-ce pas par ses œuvres qu’Abraham notre père est devenu juste, lorsqu’il a présenté son fils Isaac sur l’autel du sacrifice ? Tu vois bien que la foi agissait avec ses œuvres et, par les œuvres, la foi devint parfaite. Ainsi fut accomplie la parole de l’Écriture : Abraham eut foi en Dieu ; aussi, il lui fut accordé d’être juste, et il reçut le nom d’ami de Dieu. » Vous voyez bien : l’homme devient juste par les œuvres, et non seulement par la foi. Il en fut de même pour Rahab, la prostituée : n’est-elle pas, elle aussi, devenue juste par ses œuvres, en accueillant les envoyés de Josué et en les faisant repartir par un autre chemin ? Ainsi, comme le corps privé de souffle est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. » (Jc 2, 14-26)

Ce texte a depuis le début alimenté les débats entre catholiques et Protestants et il embêtait bien Luther, car sa doctrine de la justification ne pouvait pas être plus contredite par la sola Scriptura elle-même, dont il se revendiquait (l’accord entre catholiques et Luthériens de la déclaration d’Augsburg en 1999 a pu résoudre le conflit, mais cela nous entraine loin de la question).

Pour y revenir, si la peine éternelle est disproportionnée par rapport à une vie de moins de 100 ans, est-ce juste d’avoir la vie éternelle dans la Béatitude divine alors qu’on a forcément péché dans notre courte vie ? Pourtant, c’est bien cela que le Seigneur nous promet. Le don, lui, est tout aussi disproportionné mais cela n’a pas l’air d’émouvoir l’auteur de la question. Quant à la damnation éternelle, elle n’est pas question de longueur de vie mais de monstruosité de crimes. L’auteur d’un génocide particulièrement sadique qui a tué des millions de gens doit-il être jugé en fonction de son âge ou en fonction du nombre de ses victimes et de la gravité des tortures subies ? Et quand bien même, qui peut dire qui va en Enfer ou non ? Personne, sinon Dieu.

Quant à la question 2 bis, elle ne tient tout simplement pas debout. 1) le pécheur de 20 ans a moins le temps de pécher que celui de 30, donc, s’il est damné, c’est que, très probablement, ses péchés sont bien plus graves que ceux du plus âgé ; 2) S’il est déjà violeur, voleur, tueur à 20 ans, à peine à la sortie de l’adolescence, cela indique une nature particulièrement viciée, ou alors une très mauvaise influence de son milieu ; 3) dans ce cas, il a subi des contraintes de son entourage et rien ne dit qu’il ira en enfer. Les circonstances atténuantes, ça existe ; 4) Son cas serait bien plus grave s’il connaissait le Christ, car il aurait refusé sa grâce, plutôt qu’un païen qui n’a peut-être qu’une loi morale rudimentaire. Mais même dans ce cas-là, encore une fois, qui peut décréter qui va en Enfer ou non ?

Et surtout, surtout, le lecteur pourrait avec bien plus de profit (re)lire la parabole des Ouvriers de la 11e heure (Mt 20, 1-16), celle du Fils prodigue (Lc 15, 11-32) ou le passage du Bon Larron (Lc 23, 39-49). Oui, Dieu est juste. Mais, dans sa justice, Il fait surtout Miséricorde à qui Il veut, y compris aux repentis de la dernière seconde. Et Il se moque d’une conception étriquée de la justice. Comparaison-poison.

Maladie de Lyme : un vaccin prometteur développé en France

Par Frédéric Ballay

Un vaccin contre la maladie de Lyme en phase d'essai vient de montrer des résultats prometteurs.

Valneva, une société de biotechnologie basée en France, a déclaré que le vaccin produit une réponse immunitaire dans tous les groupes d'âge, avec notamment une réponse particulièrement encourageante chez les personnes âgées les plus touchées par la maladie.

Cet article Maladie de Lyme : un vaccin prometteur développé en France est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

VIDÉO. Lutte contre le gaspillage alimentaire et cueillette : découvrez l’asso Aux Arbres Citoyens

Par Thibaut Ribet & Léa Desbourdes
Pour aider les propriétaires d'arbres fruitiers et éviter le gaspillage alimentaire, l'association Aux Arbres Citoyens intervient dans les jardins.

VIDÉO. « Un banlieusard n’a rien à faire en classe prépa » : Noâm l’a fait et démonte les préjugés

Par Partenaire
"Un banlieusard n'a rien à faire en classe prépa". Voilà ce que Noâm a toujours entendu... Aujourd'hui diplômé, il est bien décidé à prouver le contraire.

PODCAST. Jean-Pierre Goux : “Ça ne sert à rien de sauver la Terre, il faut juste l’aimer”

Par Julien Vidal
Jean-Pierre Goux, écologiste auteur du livre "Siècle Bleu", présente ses projets BlueTurn et OneHome, pour voir la Terre d'une autre manière.

Thaïlande : de nouveaux tigres ont été aperçus dans l’ouest du pays, pour la première fois en 4 ans

Par Sophie Renassia
Pour la première fois en quatre ans, de nouveaux tigres ont été aperçus dans l’ouest de la Thaïlande. Une lueur d'espoir pour cette espèce en danger.

À neuf ans, elle libère la parole sur la maladie de Gilles de la Tourette : un témoignage précieux

Par Mégane Bouron
Pour libérer la parole autour de cette maladie qui reste encore trop méconnue en France, la jeune Orphée a choisi de partager son expérience.

Beauté : et si les femmes ne se maquillaient plus dans le monde d’après ?

Par Mathilde Sallé de Chou
Les femmes se sont moins maquillées pendant le confinement, dévoilant leur beauté au naturel. Une tendance appelée à se pérenniser ?

Voici ce que fait ce jeune homme après avoir rasé la tête de sa petite amie atteinte d’alopécie

Par Mégane Bouron
Pour réconforter sa petite amie qui souffre d'alopécie, ce jeune homme a eu une idée courageuse. La preuve avec cette vidéo remplie d'émotion.

VIDÉO. Née esclave, Harriet Tubman, dite la Moïse noire », est entrée dans l’histoire

Par Axel Leclercq
Courageuse, déterminée et infatigable, Harriet Tubman a consacré sa vie à sauver celle des autres. Présentation d'une femme d'exception.

Il patiente 6 jours pour faire cette photo parfaite qui fait le buzz

Par redaction

 Mithun H. a l’habitude de photographier les félins . Aujourd’hui, son travail est suivi par plus de 226 000 personnes sur Instagram. Il lui aura fallu attendre six jours, avant d’obtenir  cette  photo .Coup de chance et patience ont donc été les nécessaires pour prendre ce cliché rare. Le photographe,  a réussi à immortaliser un léopard et une panthère noire qui semble être l’ombre du premier.

Cet article Il patiente 6 jours pour faire cette photo parfaite qui fait le buzz est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

La Fraternité Saint-Pierre au Viet-Nam

Par Summorum Pontificum
La Fraternité Saint-Pierre au Viet-Nam
Depuis quelques mois, l’abbé Laurent Demets, FSSP, est au Viet-Nam pour essayer de jeter les bases d’une fondation de la Fraternité Saint-Pierre dans le pays. Ordonné Lire la suite ...

Qu’arrive-t-il aux morts avant le Jugement Dernier?

Par Réponses catholiques

Dans le CREDO nous disons « d’où il viendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts », qu’en est-il de ceux qui meurent maintenant et avant cette période ? Sommes-nous jugés après notre mort, ou seulement au jugement dernier, ou 2 fois ? Dans ce cas, comment avons-nous des saints ?

Le Credo dit aussi « Je crois en la résurrection de la chair et en la vie éternelle ». L’Eglise catholique a toujours affirmé deux choses sur les fins dernières (les questions sur l’au-delà et la fin des temps) : 1) lorsque quelqu’un meurt, son âme, qui est immortelle, attend la résurrection au Dernier Jour (quand le Christ revient dans la gloire) ; 2) lors de ce Dernier Jour, les morts ressusciteront, corps et âme et seront jugés dans ce qu’on appelle le Jugement Dernier.

En attendant, les âmes de ceux qui sont saints ou sont morts martyrs vont auprès de Dieu, ce qu’on appelle le Paradis. La Bible nous indique quelques cas  comme celui du Bon Larron, qui meurt le même jour que Jésus, le Vendredi Saint, et à qui Jésus dit : « Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » (Lc 23, 43). Or Jésus n’est pas encore ressuscité, puisqu’Il ne ressuscite que le dimanche suivant. Donc le Bon Larron est au Paradis avant le Jugement Dernier.

Que l’âme soit immortelle, la Bible le dit dans le Livre de la Sagesse, où les justes sont auprès de Dieu après leur mort. Que les morts ressuscitent avec leur corps et qu’il y a un jugement entre les justes et les impies, c’est attesté dans le Livre de Daniel (Dn 12, 2) et dans tout le chapitre 7 du Deuxième livre des Maccabées. Ou encore en Jn 11, 24 où Ste Marthe, que nous avons fêtée récemment, dit : « Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »

Au chapitre 12 de 2 Maccabées, Judas Maccabée fait prier pour des morts qui ont commis des péchés mais se sont battus pour la foi d’Israël, afin qu’ils ne soient pas condamnés au Jugement Dernier et puissent ressusciter. Cf. aussi https://www.reponses-catholiques.fr/ame-et-corps-2/

5 / 5 ( 2 votes )

Elle crée un numéro de téléphone “anti relous ” contre le harcèlement de rue

Par redaction

Daisy a 24 ans,  est la créatrice du compte Instagram You're Precious et plus récemment du numéro de téléphone qui lutte contre le  harcèlement de rue. Un homme refuse de vous laisser tranquille tant que vous ne lui avez pas donné votre numéro ? Communiquez-lui le 07 80 99 37 34.

Cet article Elle crée un numéro de téléphone “anti relous ” contre le harcèlement de rue est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

Soutenez la restauration du Couvent Saint-Paul de Thiviers

Par Summorum Pontificum
Soutenez la restauration du Couvent Saint-Paul de Thiviers
En 2018, l’abbé Aulagnier, Institut du Bon Pasteur, a repris le Couvent Saint-Paul de Thiviers (diocèse de Périgueux) pour en faire une maison pour y prêcher des retraites Lire la suite ...

Budget participatif écologique et solidaire : la Région Île-de-France alloue 500 millions d’euros

Par Publi-Rédactionnel
La Région Île-de-France lance le premier budget participatif écologique et solidaire afin d'intégrer ses habitants dans une démarche citoyenne régionale.

Un nouveau test sanguin permet de détecter le cancer 4 ans avant l’apparition des symptômes

Par Frédéric Ballay

Plus un cancer est détecté précocement, plus les chances de survie augmentent. C'est ainsi qu'une équipe internationale de scientifiques a développé un test sanguin capable de détecter cinq types de cancers parmi les plus courants, 4 ans avant que les symptômes ne soient détectés par les méthodes actuelles.

Cet article Un nouveau test sanguin permet de détecter le cancer 4 ans avant l’apparition des symptômes est apparu en premier sur Pepsnews -News positives.

Parler en langue et éructer?

Par Réponses catholiques

J’ai lu vos réponses sur la glossolalie et trouve qu’il y manque l’essentiel : une définition de celle-ci; saint Paul avait pourtant posé des limites précises dans les manifestations actuelles, est-on tout simplement certain que les éructations de la personne “privilégiée” appartiennent bien à une langue existante ? Il y a quelques années était sorti un film “Les Camisards”, historiquement très sérieux, où l’on voyait des “prophètes” huguenots recevoir un don du Saint Esprit, c’est à dire se trémousser en éructant des sons inintelligibles devant leurs coreligionnaires émerveillés. J’avais rêvé en le voyant de le faire voir à des Zoulous catholiques

Si nous voulons donner une définition de « glossolalie », le mot vient étymologiquement que glossa, « langue » en grec (au sens de l’organe) et le verbe laleo, « parler », « s’exprimer ». On le traduit par « parler en langue », avec le même jeu sémantique entre la « langue » organe et la « langue » idiome. Difficile de donner une définition plus précise car St Paul… N’en donne tout simplement pas.

Il est tout à fait exact que St Paul avait posé des limites à cet usage. Il traite de cette question en 1 Co 14, comme nous l’avons expliqué dans notre article https://www.reponses-catholiques.fr/eglise-et-glossolalie/. Il est curieux que la question ne le mentionne pas.

« Est-on tout simplement certain que les éructations de la personne “privilégiée” appartiennent bien à une langue existante ? » Justement, on est plutôt certain du contraire. La glossolalie est l’usage d’un langage mystérieux ne correspondant à aucune langue humaine. St Paul le rappelle en 1 Co 14, 2 que « personne ne comprend, car, sous l’effet de l’inspiration, il dit des choses mystérieuses. » Mais 1) il ne nie pas que la personne dit des choses cohérentes et 2) il confirme que c’est bien sous l’inspiration divine.

Du coup, il n’y a pas besoin d’aller chez les Camisards des temps anciens pour entendre réellement parler en langues : le premier groupe de prière charismatique venu le fait et, là encore, nous nous étonnons que l’auteur de la question le passe sous silence après avoir lu nos articles. Dire que ces Camisards « éructent » nous semble insultant pour nos frères protestants. Là aussi, la glossolalie est un lieu commun de tout le protestantisme évangélique et nous ne nous permettrons pas de juger si c’est sous l’action du Saint Esprit ou non. Le St Esprit souffle aussi, de temps en temps, dans les églises évangéliques et les catholiques leur ont emprunté bien des méthodes de louange, prière, évangélisation. Leur zèle à évangéliser y compris dans des lieux de persécution extrêmes contre les chrétiens, sous des régimes communistes ou islamistes, doit nous édifier.

Quant à la remarque sur les Zoulous catholiques, nous ne sommes pas sûrs de l’avoir bien comprise. Nous avons eu l’occasion de rencontrer des scholastiques religieux d’origine bantoue (groupe ethnique dont font partie les Zoulous) venus d’Afrique australe. Ils savent très bien ce qu’est la glossolalie des assemblées charismatiques. Mais ils sont aussi capables de tenir des propos très compréhensibles et de haut niveau dans un français de très bonne qualité, par exemple dans une thèse de doctorat en théologie

2.7 / 5 ( 4 votes )

Pollution plastique : ces ONG alertent contre les « fausses bonnes idées »

Par Sophie Renassia
Ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ? En voulant bien faire, on séloigne parfois du vrai problème. Zoom sur les "fausses bonnes idées".

Voeux des évêques de France aux musulmans pour l’Aïd

Par Maximilien Bernard
Voeux des évêques de France aux musulmans pour l’Aïd
En la fête de saint Ignace de Loyola et quelques jours après l’anniversaire de l’assassinat du père Hamel par des islamistes, la Conférence des évêques de France a envoyé Lire la suite ...

VIDÉO. Sans le savoir, ce dragueur maladroit s’apprête à changer de vie

Par Axel Leclercq
Réalisé et monté en 48h chrono, ce film met en scène l'histoire d'un dragueur maladroit qui, sans le savoir, va changer de vie.

Avec le confinement, le nombre de naissances de bébés prématurées a chuté de 90%

Par Mégane Bouron
À en croire cette étude scientifique surprenante, être confiné semble avoir eu des répercussions ultra-positives pour les bébés.

Camp “Fondés sur le Roc” du 23 au 27 août avec l’abbaye de Lagrasse

Par Summorum Pontificum
Camp “Fondés sur le Roc” du 23 au 27 août avec l’abbaye de Lagrasse
Un lecteur nous invite à diffuser cette annonce pour le prochain Camp Fondés sur le Roc organisé et accompagné par les Chanoines de l’abbaye de Lagrasse : Fondés sur le Roc – Lire la suite ...

Cette formation en ligne vous apprend à planter des micro-forêts avec la méthode Miyawaki

Par Mathilde Sallé de Chou
Lancée au mois d'avril, la formation en ligne Permafforest propose de se former à la méthode de reforestation Miyawaki. Une première en France.

❌